NERPRUN DES ALPES : Rhamnus alpinus

Feuillage :

Les feuilles ovales, sont disposées en alternance sur le rameau. Chacune comporte 10 à 15 nervures parallèles de part et d’autre de la nervure centrale, saillantes sur le dessous de la feuille.

Fleurs :

Les fleurs sont verdâtres, disposées à l’aisselle des feuilles et s’épanouissent en mai-juin.

Fruits :

Les fruits, noirs à maturité, comportent un noyau.

Taille :

Jusqu’à 4 m.

Milieu :

Landes, bois clairs, fissures des rochers et couloirs d’avalanches : les rameaux souples du Nerprun des Alpes ploient sous les coulées et se redressent à la fonte des neiges.

Dans les Pyrénées :

Sur l’ensemble de la chaîne de l’étage collinéen (moins de 800 m) jusqu’à l’étage subalpin (1 900 m).

Plantes caractéristiques ou remarquables associées :

Bordéréa des Pyrénées, Pigamon à gros fruits, Renoncule à feuilles de Parnassie, Vesce argentée, Véronique nummulaire, Adonis des Pyrénées, Euphorbe petit-buis, Rumex à écussons…

Les Grands Rapaces Pyrénéens
LE GYPAÈTE BARBU : Gypaetus Barbatus