L’ISARD : Rupricapra pyrenaica

Taille :

De 100 à 110 cm de long, pour une hauteur de 70 cm au garrot.

Poids :

De 25 à 40 kg.

Signe distinctif :

L’isard appartient à la famille des antilopes. Ses sabots sont dotés de bords tranchants qui assurent l’adhérence au rocher. Entre les deux sabots, une petite membrane facilite sa marche sur la neige.

Reproduction :

La femelle met bas au printemps. Le chevreau fait deux kilos à la naissance. Pendant sa première année, il suit sa mère et apprend à brouter, à sauter dans les rochers. Bientôt, il peut dévaler une paroi de 100 m de haut en quelques dizaines de secondes et la remonter aussi vite, survivre à des chutes ou à des avalanches terribles, plonger dans un ravin sans la moindre hésitation !

Nourriture :

Lichens, bourgeons (surtout de sorbier et de hêtre), herbe

Habitat :

Des grandes pentes herbeuses jusqu’aux parois rocheuses à 3 000 m d’altitude, mais aussi les hétraies-sapinières pendant l’hiver.

Dans les Pyrénées :

Emblème de la montagne pyrénéenne, l’isard a failli disparaître dans les années 1940 : désormais, il est protégé et sa chasse est très réglementée. Aujourd’hui il abonde dans les réserves – en particulier à Orlu – et dans le Parc National des Pyrénées en vallée d’Ossau et aux alentours de Cauterets.

Les Grands Rapaces Pyrénéens
LE GYPAÈTE BARBU : Gypaetus Barbatus