LE SANGLIER : Sus scrofa

Taille :

90 cm de haut, et 1,50 m de long.

Poids :

Jusqu’à 200 kg pour un adulte.

Signe distinctif :

Chez le mâle les canines se transforment en défenses.

Reproduction :

La femelle du sanglier, la laie, peut donner naissance à 10 marcassins. Parfois, des croisements se produisent entre des sangliers sauvages et des cochons en vadrouille. Le résultat est appelé sanglochon ou cochonglier.
Nourriture :
Le sanglier est omnivore. Il mange des racines, des bulbes, des champignons, des fruits, mais aussi des vers de terre, des insectes, des charognes… malheureusement pour les agriculteurs, il aime aussi le blé, le maïs, les pommes de terre… Pour trouver des racines, le sanglier laboure la terre avec son groin et ses sabots. Il fait ainsi de gros dégâts dans les prés ou les champs.

Habitat :

Le sanglier sort plutôt la nuit, mais sans doute parce qu’il est chassé. Il passe ses journées dans les fourrés les plus épais, dans les parties les plus escarpées de la forêt. Près des points d’eau ou des petits marais, il se ménage des bauges, où il se vautre dans la boue.

Dans les Pyrénées :

Présent sur l’ensemble de la chaîne. Bien que très chassé, le sanglier discret et malin n’est pas près de disparaître.