Montagnes du monde : L’Année internationale de la montagne lancée en France

Le 1er février, le coup d’envoi de l’AIM sera officiellement donné à Chambéry, ville désignée comme point focal de cet événement en France.

C’est sur proposition formulée par la république d’Asie centrale du Kirghizistan que l’ONU a déclaré 2002 Année mondiale de la montagne (AIM). Cet événement a été officiellement lancé le 11 décembre dernier à New York. En France, c’est à Chambéry (Savoie), en présence d’Yves Cochet, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, que l’AIM débutera le 1er février. L’année internationale de la montagne a pour objectif de faire prendre conscience de l’importance du rôle social, économique, environnemental et patrimonial des divers massifs montagneux de la planète en s’inscrivant dans une logique de développement durable. Dans chaque pays membre de l’ONU participant à cette opération, un comité national (présidé par Augustin Bonrepaux pour la Fance), composé de professionnels, d’élus et de personnalités rattachés à l’univers de la montagne est chargé d’organiser l’événement et de coordonner l’ensemble des actions. Ces dernières visent à mobiliser et à promouvoir des projets innovants pour la montagne qui se verront décerner un label AIM. Dans les Pyrénées, plusieurs initiatives ayant pour but de mettre en valeur le citoyen et la montagne, d’encourager à une meilleure connaissance inter-massifs et d’affirmer la cohésion des zones de montagne ont déjà obtenu la reconnaissance de l’AIM. Pour n’en citer que quelques-uns : les valorisations de patrimoine bâti menées par l’AFPA, la création d’une griffe pyrénéenne pour des objets d’artisanat lancée par Pyrénées Versant Design, la reconversion de la centrale thermodynamique de Targasonne en lieu culturel et scientifique ou encore la mise en valeur des GR de montagne. Avec le label AIM, ces projets pourront bénéficier de subventions permettant à leur initiateurs de les mener à bien. D’autres labélisations interviendront tout au long de l’Année internationale de la montagne.

Les établissements Etchandy seront repris

Le tribunal de commerce de Pau a donné son feu vert au Saoudien Amin Kashgari pour la reprise de la fabrique souletine d’espadrilles Etchandy. Mises en liquidation judiciaire le 9 janvier dernier, les unités de Mauléon et Chéraute deviendront les Nouveaux Etablissements Etchandy. L’offre de reprise comprend le transfert de 46 contrats de travail et la cession de la totalité des actifs de l’usine de Mauléon (immeubles et matériel) et des locaux de Chéraute. Quatorze salariés devrait être licenciés, le juge ayant repoussé la proposition du repreneur de les réembaucher en CDD en attendant de pouvoir les transformer en CDI si la situation de l’entreprise le permet. Le tribunal a estimé qu’il ne pouvait se prononcer sans l’accord des intéressés qui dépendent du liquidateur.

Coup d’envoi du Carnaval Biarnès

Le carnaval de Pau débutera le 2 février et, durant une semaine, la préfecture béarnaise vivra au rythme des festivités. Pour cette édition 2002, le carnaval mettra en vedette l’ours et le cochon. Au programme : sortie des ours et remise des clés de la ville le 2 février pour entamer la fête en ce jour de Chandeleur, défilé des ours et animations musicales le 6, carnaval à l’université le 7, course des cochons et repas tout cochon le 8, jugement de Carnaval le 9, carnaval des écoles et crémation le mardi 12. Pyrénées Magazine a consacré un article très complet à cette fête populaire qui anime les rues de Pau depuis 16 années, avec tous les renseignements pratiques pour y participer

Une nouvelle formule pour découvrir les Hautes-Pyrénées

En collaboration avec les gîtes de France des Hautes-Pyrénées et la compagnie aérienne Air Lib (qui mettra en place une seconde rotation quotidienne entre Tarbes et Paris à partir du 31 mars), l’agence réceptive de Bagnères-de-Bigorre Chronotours a mis en place des séjours en chambre d’hôte de charme labélisées «Art de Vivre» au départ de Paris-Orly avec arrivée à Tarbes-Lourdes-Pyrénées. La formule comprend le vol aller-retour, la location d’une voiture (forfait de 750 km), 2 nuits en chambre d’hôte avec petit déjeuner et un dîner «tradition»

Un atlas pour les Hautes-Pyrénées

L’INSEE Midi-Pyrénées, en association avec le conseil général des Hautes-Pyrénées, vient de publier un Atlas démographique départemental pour l’année 2001, sur la base du recensement réalisé en 1999. Ce recueil présente la population des Hautes-Pyrénées : répartition géographique, migrations, structure par âge, logements, activités, diplômes, autant d’études illustrées par des cartes et des graphiques en couleurs.
A noter également, l’INSEE est désormais sur Internet, où l’on pourra entre autres accéder aux résultats des études.

L’occitan dans une mallette

Un groupe d’enseignants et de conseillers pédagogiques des Hautes-Pyrénées et du val d’Aran, réunis par le projet transfrontalier «Garona-Ador», viennent de mettre au point une mallette ludique et pédagogique pour apprendre l’occitan. Destinée aux enfants de grande section maternelle et de cours préparatoire, «Merliquin» permet, grâce à des jeux autour du thème des animaux, d’acquérir le vocabulaire occitan. 1 200 mallettes ont été éditées. La moitié sera distribuée dans les écoles des Hautes-Pyrénées, 3 500 mallettes iront dans différentes écoles de la région Midi-Pyrénées, 120 dans le val d’Aran et 130 seront vendues

Surréalisme en or et diamants

Le théâtre-musée de Figueres (Catalogne), édifié par le maître du surréalisme Salvador Dali, accueille depuis peu une nouvelle exposition permanente, intitulée Dali-Joies, consacrée aux bijoux, accompagnés d’études à l’aquarelle, réalisés par l’artiste catalan aux Etats-Unis entre 1941 et 1970. Les 39 pièces de la collection sont des exemplaires uniques et l’alliance de matériaux, dimensions et formes auxquels Dalí a eu recours en font un ensemble remarquable, où l’artiste a su exprimer avec une maîtrise exceptionnelle la richesse de sa singulière iconographie. Il utilise or, platine, pierres précieuses, perles, coraux et diverses matières nobles pour former autant de cœurs, lèvres, yeux, motifs végétaux et animaux, symboles religieux, mythologiques et formes anthropomorphes. La collection a été acquise par la Fondation Gala-Salvador-Dali auprès de 3 sociétés japonaises

Chemins de Saint-Jacques en pays catalan

La chapelle Notre-Dame des Anges de Perpignan accueille jusqu’à fin avril une exposition dédiée aux chemins de Saint-Jacques en pays catalan. Elle présentera une série de photos réalisées par Michel Castillo, photographe catalan spécialiste du patrimoine, représentant les plus beaux lieux et paysages longeant l’itinéraire emprunté par les pèlerins (la N 116) de la côte à la Cerdagne. Cette rétrospective sera ensuite présentée dans différentes villes du département jusqu’à la fin de l’année. En juin, une signalétique sera mise en place sur le terrain afin d’évoquer les hauts lieux des chemins de Saint-Jacques dans le département.

Strass et paillettes à Luchon

Du 7 au 10 février, la ville thermale accueillera le 3e Festival international du film de Luchon. Durant 3 jours, téléfilms inédits, courts métrages et clips vidéo seront présentés au public et au jury qui décernera les Peynets d’or lors de la soirée de clôture, le 9 février, qui sera animée par Pierre Tchernia. Cette année le jury sera présidé par Claude Miller qui viendra également présenter sa dernière réalisation «Le jeune Casanova». Luchon attend une kyrielle de stars du petit écran mais aussi de personnalités de la chanson et du monde du spectacle.